Édito K’s Culture Mai 2022

Parlons de « nous » … puisque personne ne le fera à notre place ! 

La campagne présidentielle a démontré, s’il en était encore besoin, que les Outre-mer n’étaient apparemment pas le souci principal de nos représentants politiques.  Si personne ne veut parler de nous, alors prenons la parole pour exprimer et continuer à exprimer ce que nous sommes et ce que nous voulons devenir !

Ce que dit… le pays natal 

Et pour exprimer ce que nous sommes, quoi de mieux que de revenir aux fondamentaux ! C’est ce que propose Jacques Martial, 

au théâtre de l’Epée de bois à Paris et en tournée dans toute la France, avec son seul en scène à l’occasion duquel le comédien interpète « Cahier d’un retour au pays natal », le chef d’œuvre d’Aimé Césaire. En nous donnant à redécouvrir toute la richesse de la pensée de la Négritude et de la Créolité, ce sont les racines sociales, historiques et géographiques des Antilles françaises de l’entre-deux guerres que ce membre incontournable de la Compagnie de la Comédie Noire convoque à notre mémoire. A l’époque troublée dans laquelle nous vivons et qui a tendance à confondre les combats tout en brouillant les cartes du Politique, cette émouvante piqure de rappel s’avère plus que jamais salutaire ! 

Une vie..

Du Passé au Présent, il n’y a qu’un pas. Trait d’union entre les générations, Jocelyne Béroard a fini par faire, elle aussi, partie de notre patrimoine collectif. Sa vie est riche d’anecdotes et de rencontres aussi passionnantes les unes que les autres. 

C’est ce parcours hors du commun et exemplaire qu’elle raconte dans « Loin de l’amer », sa très attendue autobiographie co-écrite avec Bertrand Dicale, qui vient de paraître aux éditions du Cherche-Midi. Au-delà du témoignage historique, ce récit rétrospectif (et souvent introspectif) de l’une de nos plus grandes figures musicales est l’occasion de se replonger dans 40 ans de l’aventure incroyable  de Kassav. On a tendance à l’oublier, mais cette aventure est celle d’une bande d’amis devenue le groupe de variété française le plus connu et vendu dans le monde, celle du premier groupe à avoir pu remplir un Zénith entier, celle du premier groupe à avoir fait de la Musique antillaise un puissant vecteur de la Culture mondiale ! Alors, écoutons ce que Jocelyne a à nous dire sur son Histoire qui est finalement aussi la nôtre !

En avant la Musique ! 

Avec le retour des beaux jours, les amateurs de bonne musique vont être à la fête ! Un peu partout, en Hexagone comme dans les territoires, les spectacles musicaux refleurissent de nouveau. Achères, dans les Yvelines, ouvrira le bal avec la 4eme édition du festival Ultrazik ! Du 13 au 21 mai, La Yegros et les Waykiki Boys, Davy Sicard et Oriane Lacaille, Misié Sadik, Eko D’Zil et la compagnie Difé Kako se succéderont sur la scène de cet événement qui nous rappelle la vitalité des musiques des Outre-mer. Le Cher sera aussi de la fête avec Vierzon qui fera la part belle à l’Amazonie ultramarine avec « Cher(e) Guyane » et sa programmation célébrant autant la musique que la gastronomie guyanaise (somme toute trop peu connues) à travers de nombreuses expositions, spectacles, pièces de théâtre, films et concerts avec en point d’orgue le spectacle « Comme l’oiseau » de la compagnie guyanaise OTEP et un concert de la chanteuse Saïna Manotte avec ses six musiciens.

Sur les « TRACE » du succès 

Pour exprimer pleinement son talent et le faire connaître, cela s’apprend. Pour aider les jeunes talents en herbe, la célèbre chaîne musicale TRACE TV vient d’inaugurer sa nouvelle application mobile qui propose gratuitement des cours et des certificats consacrés à l’emploi, à l’entrepreneuriat et à l’optimisation des compétences : TRACE Academia ! L’appli a ainsi pour vocation de contribuer à la réussite des jeunes, et plus particulièrement des femmes, en leur offrant des formations gratuites dispensées par les meilleurs experts, ainsi que des opportunités professionnelles pour lancer leur carrière. En mai, les futurs espoirs des Outre-mer vont enfin pouvoir faire ce qui leur plaît !

Il était une fois à Gwadaliwood

Autre initiative à saluer pour une meilleure visibilité et une plus grande mise en relation des artistes des outre-mer , l’annuaire online Gwadaliwood.fr est l’occasion d’un coup de projecteur sur la grande communauté cinématographique Afro-Caribéenne dans un esprit complémentaire à celui du fameux « Gotha noir ». Cet annuaire gratuit regroupe plus de 7 000 cinéastes, acteurs, réalisateurs, artistes, techniciens, professionnels et débutants, jeunes aspirants et cinéastes déjà primés à travers les Antilles, les Caraïbes, les Territoires Ultramarins, en Afrique francophone, et en France. On peut également y trouver de précieuses informations sur les œuvres et leurs diffusions, les festivals et tous les grands événements auxquels il est important d’être présent ! Comme quoi, il faut toujours être à la page pour se faire connaître !

L’écrin… chorégraphique !

Sur le chemin vers leur succès, nos talents en devenir seraient bien inspirés de prendre exemple sur Léna Blou, chorégraphe et interprète guadeloupéenne qui ne cesse de puiser son inspiration dans les traditions créoles et le Gwoka, se battant inlassablement pour la visibilité des danses et des danseur(euse)s ultramarin(e)s. Docteur en Anthropologie de la Danse et fondatrice du Centre de Danse et d’études chorégraphiques en Guadeloupe, elle a publié « Techni’Ka », ouvrage devenu référence dans lequel elle rend ses lettres de noblesse au Gwoka et réaffirme toute sa technicité et toute sa poésie. A travers sa relecture de la théorie ancestrale du « Bigidi mais pas tombé », réflexe de résistance devenu moyen d’expression de la beauté du monde, elle nous invite à repenser la place de la Danse dans nos vies. 

Dans l’épisode de l' »Ecrin politique » de ce mois, Leba Blou regrette le manque de vision et d’ambition de la politique culturelle guadeloupéenne et nous présente la philosophie de son travail, démontrant que les moyens pour réussir et s’accomplir dans la vie sont multiples et illimités si l’on en a la volonté.  

Retrouvez l’intégralité de l’interview

Le coup de cœur de Keyza Nubret, experte de la promotion des cultures des Outre-mer 

Arnaud Dollen, talentueux batteur, compositeur et producteur de Jazz guadeloupéen, qui vient d’être nommé dans la catégorie « Révélation » pour la 20ème édition des Victoires du Jazz qui se dérouleront à Juan-les-Pins, les 29 et 30 juin. La prestigieuse cérémonie permettra aux amateurs de Jazz qui ne le connaîtraient pas encore de découvrir toute l’étendue de son talent musical.