K’s Culture – Mars 2022

Pendant les combats, la Culture ultramarine résiste… 

Entre les horreurs du conflit en Ukraine et les tribulations d’une campagne présidentielle française dont l’issue semble déjà jouée d’avance, il est difficile pour les cultures des Outre-mer de continuer à briller et à exister mediatiquement. Et pourtant, en dépit de toute cette actualité mouvementée, les artistes et créateurs ultramarins continuent d’exprimer toute leur vitalité. Cette expression est plus que jamais indispensable au moment où se décident les choix politiques qui influenceront nos vies pour les cinq prochaines années ! 

Initiative gouvernementale, le « Pacte visant à faciliter l’émergence et la visibilité d’artistes ultramarins » a été signé le 4 mars dernier en présence de Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer, de Roseline Bachelot, Ministre de la Culture et d’un parterre de personnalités ultramarines du monde de la Culture. Reaffirmant « la contribution essentielle des Outre-mer à la culture française », cet accord contracté avec plusieurs lieux ou réseaux culturels emblématiques, vise à accompagner les artistes ultramarins et à assurer leur rayonnement au niveau national ainsi que dans chacune des zones régionales ultramarines grâce à des participations à des financements de projets et de résidences d’artistes. Gageons que ce pacte permettra de donner plus de voix aux cultures d’Outre-mer ! 

Et pour donner de la voix, rien de mieux que le travail des musiciens et des chanteurs ! Ce mois-ci, les mélomanes vont être comblés ! Héritier de la lutte des artistes guadeloupéens pour la reconnaissance de leur statut, le single « Pas moli » est un salutaire coup de gueule musical signé par le bassiste Stéphane Castry, la chanteuse Florence Naprix et le collectif des artistes qui occupent le Centre des Arts de Pointe-à-Pitre. Ce concentré de bonne humeur et de rythme nous rappelle que le combat pour l’expression et la visibilité ne faiblit pas aux Antilles. Les amateurs de Jazz caribéen, quant à eux, seront heureux de pouvoir découvrir « Yonn », le premier album solo du pianiste Gregory Privat. Ce fils prodige du pianiste du groupe Malavoi qui nous convie à une promenade musicale aux confins des mélodies martiniquaises et de la nouvelle scène Jazz sera en concert à Paris, à Bal Blomet, le 30 mars prochain. Enfin, pour les férus de Classique, n’hésitez pas à (re-)découvrir sur France Inter (en podcast) les Symphonies n°1 et 3 de Florence Price, la première compositrice noire américaine à avoir eu l’honneur de voir son œuvre interprétée par un orchestre symphonique en 1933, à laquelle le chef Yannick Nézet-Seguin et l’orchestre de Philadelphie rendent hommage !

Et pour comprendre le Présent, rien de mieux que de s’intéresser au Passé. A ce propos, les éditions Albin Michel viennent de publier « Une Histoire des Noirs d’Europe : De l’Antiquité à nos jours » d’Olivette Otele, professeure d’Histoire coloniale à l’Université de Bristol et qui fut la première femme noire titulaire d’une chaire d’Histoire en Grande-Bretagne. Des légions auxiliaires de l’armée romaine aux migrants du monde contemporain en passant par la tragédie de l’Esclavage et les grandes figures afro-descendantes comme Alexandre de Medicis, la dynastie des Dumas ou Alexandre Pouchkine, elle apporte un passionnant éclairage historique sur la présence des Africains et leur apport à la civilisation européenne. Et de regards rétrospectifs, l’actualité n’en manque d’ailleurs pas… Pour preuve, l’inauguration sur le Grand Port Maritime de la Martinique à Fort-de-France d’une stèle Kanawa, la légendaire pirogue des Amérindiens Karayib, par l’association Karisko, le 9 mars dernier ! Accompagné de chants et danses traditionnelles Kali’na, l’événement « Kanawa Heritage Karayb » est un émouvant hommage au patrimoine culturel des premiers caribéens. 

Et si le poids de l’actualité pèse trop sur votre moral, pourquoi ne pas vous relaxer en jouant à des jeux « made in Outre-mer » ! Aux amateurs de jeux de cartes familiaux, nous ne saurions que trop conseiller « Kibefte », un magnifique jeu de 7 familles qui vous permettra de découvrir la richesse de l’Histoire de Mayotte, des Bantus aux sultans. Et si vous êtes plus Trivial Pursuit, l’historienne Sabine Andrivon Milton vous propose son nouveau jeu d’ambiance : « La Martinique en 10 secondes », une passionnante boîte à questions composée de plus de 300 cartes qui vous permettront de découvrir la foisonnante Histoire de la Martinique. De leur côté, les « Jeux Conficultures Quizz Guadeloupe », créés par Célio Mirande chez Carré Tropical, seront l’occasion d’une plongée dans les traditions culinaires et gastronomiques de Karukera. Alors, n’hésitez plus et faites vos jeux ! 

Le village de Saül en Guyane, dans le canton de Mariapsoula, qui vient d’être sélectionné pour participer à la 10ème édition de l’émission de Stéphane Bern « Le plus beau village de France ». Ce sera une occasion unique pour les Français de l’Hexagone et le grand public de découvrir ce joyau du Parc amazonien de Guyane. Alors, souhaitons bonne chance à ses habitants qui vont porter haut et fort les couleurs de l’Outre-mer !